Académie des Beaux-Arts de Verviers

Historique

 

 
   
 

En 1901, quelques membres de la Société des Beaux-Arts fondent une école des arts décoratifs dont les cours se donnent le soir et le dimanche matin. Elle est destinée aux ouvriers qui n'ont pas le temps de suivre des cours de la journée. Pour se loger, ils demandent à la ville de Verviers de les héberger dans une des salles de l'Ecole Supérieure des Textiles.

Les cours de dessin artistiques et de peinture y sont organisés de 20 à 22 heures, le dimanche de 9 à 11 heures du 1 er octobre au 31 mai.

L'équipe pédagogique se compose de 6 personnes :

  • Constant Simon, directeur
  • Oscar Jamar, dessin préparatoire
  • Charles Lemarchand, décoration
  • Maurice Pirenne, dessin supérieur
  • Paul Rensonnet, architecture
  • Léon Sagehomme, modelage

Le but de l'établissement est essentiellement pratique : « Former et développer le goût des gens de métier, faire des ouvriers artistes ». L'enseignement s'adresse par le dessin et le modelage à des métiers exigeant des artisans de goût sûr et d'initiative intelligente dans leurs créations. Les ébénistes, architectes, ferronniers, marbriers, fabricants d'appareils d'éclairage, peintres, sculpteurs, tapissiers, graveurs, typographes, bijoutiers et surtout fabricants de tissus sont concernés.

Les cours vont d'un cours préparatoire de dessin en deux années à un perfectionnement de modelage, en passant par l'application de la flore et de la faune dans les compositions décoratives ou industrielles.

En 1904, la ville de Verviers alloue un subside de 600 francs.

En 1905, l'école est logée dans deux classes de l'Athénée Royal situé au fond de l'ancienne rue du travail. Les professeurs se sont partagés le maigre reliquat des fonds qui permettaient la marche de l'établissement.

En 1913, Monsieur Derchain est chargé d'un cours de dessin avant de devenir en 1918 directeur.

C'est en 1921 que la Ville de Verviers se décide à reprendre l'école et l'installe dès 1924 dans l'actuel bâtiment, ancienne maternité et ancien mont de piété.

En septembre 1966, sous la direction de Monsieur Albert Dauvister, le Conseil communal, sur proposition de la commission administrative change l'intitulé « Ecole des Arts décoratifs » en « Académie des Beaux-Arts ». La suggestion avait déjà été faite en 1907.

En 1998, l'enseignement secondaire artistique à horaire réduit est reconnu par la Communauté française.

L'évolution de la population scolaire depuis la création de l'école est très importante. En 1902, 20 élèves. En 1925, 107 élèves. De 1990 à maintenant et plus particulièrement sous l'impulsion du directeur Roland Materne, l'Académie passe de moins de 400 à plus de 600 élèves.

Depuis Septembre 2005, monsieur Jean-Bernard Barnabé succède à monsieur Roland Materne à la direction de l'Académie.